Autrefois, ça nous mettait la puce à l'oreille, aujourd'hui il y a le téléphone entre les deux...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire